TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭ TOTO 2023 ✭

PROGRAMMES
DE MÉDIATION

FESTIVAL DE THÉÂTRE D’OLITE: LA TARARA (2022)

« Journalistes et professionnels aborderont le thème « femmes et scènes ».

Cette fois, les journalistes Machús Osinaga (journaliste de RTVE, spécialiste des arts de la scène) et Daniel Galindo (directeur de l’émission La Sala, RNE) ont été ajoutés à Raúl Losánez (critique de théâtre La Razón).

Agurtzane Intxaurraga, la directrice de La Tarara et Hika Teatroa, Josi Alvarado auteur du texte de La Tarara, ainsi que Sandra Ferrús actrice de La Tarara, auteur et directrice de La Panadera, Centro Dramático Nacional, Açafrão Producciones, El Silencio Teatro et Iria Producciones.

Au cours de la rencontre, ces trois créateurs ont pu parler des difficultés qu’elles ont rencontrées tout au long de leur carrière. Elles partagèrent leurs préoccupations, leurs exploits et leurs projets futurs avec le public qui participa activement à la conversation. Le soir, tous les participants à la rencontre s’approchèrent du spectacle de La Tarara qui s’offrit à Cava.

Argazkia

FORUM DU THÉÂTRE, APRÈS LA TARARA. Réflexion humaine sur les abus sexuels dans l’enfance. (2022)

Dans le but de sensibiliser les spectateurs de la pièce sur les violences sexuelles dans l’enfance et leurs conséquences sur les mineurs et leur environnement. Destiné à toute la population intéressée, et en particulier à ceux qui ont déjà vu l’œuvre.

“Un incendie, des cendres et un oubli”

Après les représentations de TARARA et LA TARARA réalisées au théâtre Victoria Eugenia de Donostia les 12 et 13 mai, le 18 mai s’est tenu un théâtre forum sur la violence sexuelle dans l’enfance à la maison de la culture Okendo de la ville. Une activité organisée par l’entreprise HIKA Teatroa, en collaboration avec le cabinet de conseil SORTZEN et le service Égalité de la Mairie de Donostia.

Sandra Ferrús, actrice de la pièce et Agurtzane Intxaurraga, réalisatrice, ont été interviewées par Sheila Melcone et Norma Vázquez, des spécialistes de la violence machiste.

Argazkia

ZAPATAK
URRATZEN (2021)

Nous avons commencé à user les chaussures qu’on a etrénné à Astigarraga en 2020. Nous poursuivons toujours les mêmes objectifs:
Encourager les arts scèniques, créer des nouveaux publics et fidéliser ceux qui existent déjà.

Le projet aura divers branches dont la première y est déjà en marche:

Pas des mûrs

Chaque mois, nous serons sur la scène d’Erribera afin de casser le quatrième mûr et privilégier le dialogue entre les artistes et le public. À chaque occasion nous allons présenter les artistes et leurs pièces avant le spectacle, et à la fin du spectacle, nous entemerons un débat ouvert. Le public aura l’occasion de découvrir la personne qui se trouve derrière le personnage. Astigarraga aura donc la chance de faire connaissance en profondeur des proffessionels des arts scèniques et leur travail. Qui sont-ils, d’ou ils viennent, quelle est la philosophie de la troupe, quel est l’origine de la pièce, des réferences…

Vidéo

ZAPATA
BERRIAK (2020)

Projet conçu pour l’inauguration d’ERRIBERA (12 septembre 2020), le nouvel équipement culturel d’Astigarraga, pour créer de nouveaux publics actifs.

  • Cérémonie d’ouverture de l’équipement culturel, avec la participation de plus de 100 agents locaux: particuliers et groupes, professionnels et amateurs.
  • Zapata Berriak. Documentaire audiovisuel qui se base sur des entretiens faits à plus de 50 personnalités locales, sur la relation entre Astigarraga et la culture. VOIR DOCUMENTAIRE
  • Installation artistique. Composée de 5 000 cartes postales écrites et / ou dessinées par des habitants d’Astigarraga de divers profils. Comprend une carte sonore de la ville.

Voir la galerie de photos

TONBOLA
(en tournée)

Ce spectacle donne la voix aux migrants et aux collectifs marginaux. Nous nous sommes rapprochés de ce genre de personnes. Nous avons travaillé avec elles, et nous montrons leur réalité grâce aux arts de la scène.

A la fois, c’est un exemple des possibilités qu’offre le théâtre pour établir ce dialogue. Le projet a été capable de créer des fans, d’attirer de nouveaux publics et de fidéliser le public d’habitués.

Voir

TXARRIBODA / EL BODORRIO
(Le Banquet) – (en tournée)

Comment représenter nos œuvres, comment les faire connaître, comment attirer le public et comment les apprécier avec lui. Ce sont des questions que nous nous posons chaque jour.

Comment ? Par exemple, en faisant un travail de médiation avec le public, en lui offrant la possibilité de partager nos process de création, en les partageant avec la communauté d’une localité du début à la première de la pièce ; En générant un feed-back constant avec la communauté.

Le processus de création d’EL BODORRIO s’est déroulé dans cinq endroits : Hernani, Azpeitia, Durango, Renteria et Donostia, permettant à des personnes de différents profils de se sentir partie prenante de la création.

De plus, à chaque représentation, le public constitue la liste des invités. Et, à chaque représentation, nous faisons appel à des artistes locaux pour animer le banquet: bertsolari (poètes improvisateurs), danseurs, musiciens, danseurs de jota, chanteurs…

Voir

KOADERNOA ZURI / CUADERNO EN BLANCO (2016) (Cahier Vierge)

Avec CUADERNO EN BLANCO nous avons formé une communauté à Hernani. Depuis le début, nous avons partagé le processus de création avec une petite communauté de personnes, et nous avons fait chemin ensemble, jusqu’à ce que nous atteignions la première du spectacle.
S’enrichir mutuellement, mais surtout enrichir le projet lui-même en lui donnant un écho plus large.

Voir

ARMAIRUKO APALAK (2021)
(Les Etageres de L´armoire)

(Programme KULTURA ESKOLA. Diputación Foral de Gipuzkoa)

ARMAIRUKO APALAK est la résultante du projet Sormenaren parte izan, créé par EAB (Euskal Aktoreen Batasuna, la Fédération des Acteurs Basque) et la Diputación Foral de Gipuzkoa, et développé dans les écoles d’enseignement secondaire.

Cette pièce théâtrale créée par Agurtzane Intxaurraga, dure 30 minutes et est conçue pour être jouée dans les centres éducatifs. L’équipe artistique est composée de cinq interprètes professionnels, et le texte est écrit par Agurtzane Intxaurraga, sur la base des improvisations des comédiens et des avis des étudiants recueillis lors de la première du projet, en 2018.

Faire sensation, la marginalisation, se sentir différent, la lâcheté, les rôles des garçons et des filles, la rébellion … la pièce contient plusieurs thèmes, mais surtout : LA CUADRILLA (la tribu d’amis). La structure sociale prédominante à l’adolescence.

Le projet fait partie de l’initiative Kultura Eskola, de la Diputación Foral de Gipuzkoa.

Voir le dossier